Passer au contenu principal

Historique / Our Story

Les premières archives lesbiennes à Montréal, les Archives Traces, sont créées en 1983. À partir de 1986, elles occupent un local à l’école Gilford. À sa fermeture, elles se retrouvent dans un lieu privé, jusqu’à ce qu’elles s’installent dans un local au Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal en 2001.

flyer annoucing the opening of the archives
Les Archives lesbiennes du Québec sont incorporées comme organisme sans but lucratif depuis janvier 2017. Elles sont notamment dépositaires des collections constituées par les Archives lesbiennes Traces qui contiennent des milliers de documents et d’objets concernant la vie sociale, culturelle et politique des lesbiennes de Montréal, du Québec et du Canada.

Au fil des ans, des militantes se sont assurées que ces riches collections ne soient pas perdues ou dispersées et les bénévoles des ALQ travaillent maintenant à les organiser, les traiter, les enrichir et les préserver afin d'en faciliter l'accès et la diffusion auprès de la communauté lesbienne et de celles et ceux qui s’intéressent à son histoire et à sa culture.